“STRUCTURES”     Performance In-Situ

 

Un duo de et avec Mille Engberg Lundt (contortioniste & performeuse)

et Deborah Lennie (musicienne & performeuse)

 

« Les gens viennent d'endroits différents, habitent des corps différents, ont des expériences différentes, sont situé différemment par rapport à des structures de pouvoirs et ont des limites différentes. Prenez cela en compte, questionnez votre propre position et permettez les autres de la questionner, toute en respectant les limites d'autrui. » (Performing Art Forum, France)


Ce projet est une performance in-situ où le son, le paysage et le mouvement se mêlent et ne forme plus qu'un.  Par un processus d'improvisation, la performance de STRUCTURES est en lien étroit avec le lieu dans lequel il est joué et crée des compositions visuels et sonores en directe. La performance peut être improvisé directement sur le lieu ou alors être préparé durant une résidence de 1 ou 2 jours.


La performance est en rapport à la structure architecturale du site. Elle questionne les frontières entre l'architecture et le corps. Les deux se mêlent parfois pour ne former qu'un paysage ou alors les contours se détachent l'un de l'autre, tels des individus opposés. La performance brise alors les codes du spectacle et ouvre sur d'autres manières d'habiter un espace.

 

Performeuse, contorsionniste et chorégraphe, Mille Engbert Lundt crée ses pièces à partir d'une nécessité de communiquer avec le publique, ce qui lui donne la possibilité de trouver des gestuelles uniques. Elle occupe un espace spécifique et utilise le langage corporel pour évoquer l’intégrité. Le corps est travaillé tel un ancre d'anecdotes et fonctionne comme un conteur silencieux dans un espace urbain, un espace intérieur atypique ou dans la nature.  Off Road invite un/e musicien/ne à collaborer, selon les besoins et spécificités du site et ses origines.

Deborah Lennie explore le paysage sonore avec les frontières de la musique et du son entre électroniques live, la voix, texte et piano. Elle utilise le rythme, l'harmonie ou la mélodie pour mettre en résonance le corps, le paysage et l'espace.

Ce projet fait partie du programme de résidence "Performative Landscapes" à Copenhague 2020 organisé par Metropolis.